Home / Lifestyle / Mister Riviera Blog vous emmène dans les coulisses du Carnaval de Nice 2019

Mister Riviera Blog vous emmène dans les coulisses du Carnaval de Nice 2019

Samedi 16 février 2019 marquera le début du règne du Roi du Cinéma et par la même occasion le lancement du 135ème Carnaval de Nice qui se clôturera le 2 mars avec la traditionnelle incinération du monarque. A quelques jours des festivités, la Maison du Carnaval ressemble aux coulisses d’une version intemporelle des Oscars où la Brigitte Bardot de « Et Dieu Créa La Femme » croise Jean Dujardin qui a revêtu son costume de Brice de Nice, en passant par Charlie Chaplin et Lino Ventura, le tout sous l’œil vicieux d’Harvey Weinstein, maître de cérémonie.

Comme chaque année, les politiciens s’invitent à la partie et, pour passer incognito, ont décidé de se déguiser en leurs personnages préférés. Alors que les ministres français sont parés de leurs costumes de super-héros, les Macron nous rejouent la mythique scène de la bouche de métro dans « Sept Ans de Réflexion ». Chez nos amis russes, Poutine et Depardieu imitent l’affiche de « Autant en Emporte le Vent » alors que de l’autre côté du Pacifique, Donald Trump s’est transformé en terrifiant clown de « Ça – Il est Revenu » …

Pour que tout ce petit monde soit sur son 31 pour le jour J, les 75 carnavaliers s’activent pour les dernières retouches. Et autant dire que dans la Maison du Carnaval c’est l’effervescence. Depuis des années, 2 familles sont à la tête de la production du Carnaval de Nice.

Jean Pierre Povigna, l’homme derrière le Roi du Carnaval de Nice

D’un côté, Jean-Pierre Povigna est le doyen de l’entrepôt. « Pour ma part, cela fait 68 ans que je construis des chars. Je suis la troisième génération de carnavaliers et maintenant, il y a mes enfants et mes petits enfant en plus. La relève elle y est ! Mes enfants adorent ça. Ils avaient ce qu’il faut pour faire des études mais ils ont préféré me rejoindre dans l’affaire familiale … et ce n’est pas moi qui les ai forcés ! ».

Au fil des années, il a vu les techniques se développer. Cette année, la famille Povigna a fait l’acquisition d’un robot permettant de sculpter le polystyrène. Les structures métalliques et les peintures sont quant à elles toujours faites à la main. D’ailleurs, Jean Pierre Povigna utilise une méthode traditionnelle infaillible depuis toujours que la technologie ne peut pas remplacer : « Pour la fabrication des chars, nos créons notre propre colle avec un simple mélange d’eau et de farine. C’est une technique ancestrale qui n’est pas prête de changer. A ce jour il n’y a pas mieux pour assembler le polystyrène et le papier« .

Cette année encore, les Povigna se sont vus confier, entre autres, la confection du Roi et la Reine du Cinéma. Tous les deux imaginés par l’artiste niçoise Virginie Broquet, ils sont inspirés du film « Les Enfants du Paradis » et prennent la forme de Pierrot et sa bien aimée Colombine. Et quand on demande au doyen de la fête s’ils sont dans les temps et que le couple royal sera bien prêt pour le jour J, il répond tout simplement : « Oui, comme d’hab !« .

Cédric Pignataro, la créativité à toute épreuve

Avec cette année 6 chars du Carnaval, 100 grosses têtes et 16 chars de la Bataille de Fleurs, Cédric Pignataro et son équipe n’ont pas une seconde à eux. « Nous avons de moins en moins de temps mais nous essayons de tout faire pour que le résultat soit le plus beau possible ». Une motivation supplémentaire car en plus d’interpréter les idées des Ymagiers, sa société Nice Festivités a imaginé deux des chars qu’ils réalisent. « Nous avons dessiné nos propres chars, du moins deux d’entre eux. Mon coup de cœur est celui de Donald Trump en clown « Ça ». C’est une idée que nous avons eu avec Yohan Garcia mon associé car nous pensons que c’est de cette façon que le voit le monde entier. Le résultat correspond à ce que nous avions imaginé« .

Alors que le Carnaval de Nice lui prend tout son temps d’octobre à mars, le reste de l’année est aussi bien chargé. Cédric Pignataro n’a pas le temps de se reposer. En 2018, il participait pour la toute première fois au Carnaval de Ninbgo pour lequel il a reproduit les chars niçois pour le public chinois. « C’est une expérience incroyable. Pour les chars ne ne prenons pas les structures, nous démontons uniquement les éléments décoration que l’on charge par bateau et que l’on assemble à nouveau une fois sur place ». 

Titulaire du label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant), Nice Festivités crée de nombreuses œuvres que les azuréens et touristes croisent quotidiennement sur la Côte d’Azur. En effet, en plus des magnifiques chars du Carnaval de Nice, on leur doit la réalisation des sculptures exposées à Auron et Isola 2000, des éléments de décoration lors des manifestations comme le Village de Noël, le Nice Jazz Festival ou encore Les Victoires du Sport. Depuis quelques semaines, Cédric Pignataro a vu l’une de ses réalisations exposée dans un lieu que personne ne peut manquer : l’Aéroport Nice Côte d’Azur où il vient d’installer un hashtag géant #ILoveNice, une façon supplémentaire de laisser son empreinte à sa ville.

Suivez le Carnaval de Nice 2019 sur le blog Mister Riviera

➡ Retrouvez le programme complet du Carnaval de Nice 2019, le Roi du Cinéma.

➡ Mister Riviera Blog vous emmène dans les coulisses du Carnaval de Nice 2019.

➡ Lou Queernaval, le premier Carnaval Gay de France revient à Nice.

➡ Virà la Roda, un déjeuner gastronomique sur la Grande Roue pour la Saint Valentin.

➡ Virginie Broquet, Reine du Carnaval de Nice 2019.

➡ Jeu Concours, gagnez vos places pour le Carnaval de Nice 2019.

➡ Album Photo : Revivez le Corso Illuminé du Carnaval de Nice 2019.

Pour suivre les événements sur la Côte d’Azur en temps réel, retrouvez Mister Riviera sur les réseaux sociaux FacebookTwitter & Instagram.

Check Also

Festival Victorine 2019 : 60 films de légende tournées à Nice à redécouvrir au Cinéma

Cette année, Nice fête le cinéma et plus particulièrement les 100 ans des Studios de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *